L’affaire Weinstein en Amérique a eu des répercussions dans le monde entier, autant dans le Cinéma qu’ailleurs. Les femmes ont osé parler, beaucoup sont sorti du silence longtemps après les faits. Mais la vague n’est pas encore totalement retombée.

 

Cette année, le festival de Cannes a choisi de mettre les femmes à l’honneur. En premier lieu, le choix d’une Présidente du jury, soit Cate Blanchett, connu pour ses prises de position féministes. Elle a, par sa volonté, réalisé une montée des marches 100 % féminine, une première au festival. 82 femmes ont foulé le tapis rouge ce jour-là, dont elle, pour montrer l’inégalité du festival. En effet, depuis sa création, seulement 82 réalisatrices ont vu leur film présenté en Sélection Officielle.

Le festival de Cannes avec ses sections parallèles, la Quinzaine des réalisateurs et la Semaine de la critique, ont été les premiers signataires d’une charte en faveur de la parité femmes-hommes dans les festivals de cinéma, une initiative de l’association française 5050 pour 2020.

Le festival s’engage à aider l’égalité des femmes dans le monde cinématographique, mais il reste beaucoup à parcourir avant que cela soit instauré sur les tournages.

Priscila Guedes a été éligible au César 2018 de la meilleur photographie pour sa participation au film Un profil pour deux réalisé par Stéphane Robelin. Cette année, elle est venu à Cannes pour présenter son nouveau projet XR, le cinéma en réalité virtuelle.

Sacha Sacenda